La polida vilòta de Sent Seren
La polida vilòta de Sent Seren
amb la plaça del Mercadial
amb la plaça del Mercadial
amb la Bava e lo cai dels Recollets
amb la Bava e lo cai dels Recollets
Del costat de La Tolha e Lentilhac
Del costat de La Tolha e Lentilhac
La ribièra de la Cèra a Bertenons
La ribièra de la Cèra a Bertenons
A l'entrada del vilatge de Lèime
A l'entrada del vilatge de Lèime
Lo brave vilatge de Carennac
Lo brave vilatge de Carennac
Al dessús de las caunas de Presca
Al dessús de las caunas de Presca
La cascada d'Altoire
La cascada d'Altoire
Noms de carrièras en occitan a Gramat
Noms de carrièras en occitan a Gramat

Confinhament / Confinement (2)

Pour passer le temps, depuis début avril, notre Association AQUÍ L'ÒC vous propose de vous distraire le plus possible en français ou/et en occitan avec des dessins, des enregistrements audio, des images, des jeux, des photos, des textes et des vidéos. Bonne promenade !

Per passar lo temps, dempuèi la debuta del mes d'abrial, nòstra Associacion AQUÍ L'ÒC vos prepausa de vos distraire lo mai possible en francés o/e en occitan amb de dessenhs, d'enregistraments audiò, d'imatges, de jòcs, de fotòs, de tèxtes e de videòs. Bona passejada !

NOS AMIS LES ANIMAUX
Nos-amis-les-animaux.mp4
Fichier Audio/Vidéo MP4 5.5 MB
LES CHATS N'ATTRAPENT PAS TOUJOURS LES OISEAUX
Les chats n'attrapent pas toujours les o
Fichier Audio/Vidéo MP4 9.3 MB
C'EST SOMPTUEUX
C'est somptueux11.pps
Présentation Microsoft Power Point 5.4 MB
IL FAUT PARTAGER
il faut partager....mp4
Fichier Audio/Vidéo MP4 10.2 MB

PROVÈRBI DEL MES D'ABRIAL

 

Quand plèu en abrial, las cirèias fan liseta

SUR LE BOUT DES LANGUES
Les langues régionales mènent-elles au séparatisme ?
Selon certains, les cultures minoritaires constituent une menace pour l'unité nationale. L'exemple suisse montre que ce n'est pas automatique.
C'est un argument que l'on m'oppose souvent. En substance : "Vous êtes bien gentil avec vos langues minoritaires, mais regardez les Catalans en Espagne. A force de vénérer leur langue, ils en sont venus à réclamer leur indépendance." C'est à cette objection que je voudrais apporter une réponse cette semaine. Une réponse qui tient en deux mots : oui, mais.
Oui, je le reconnais sans difficulté : l'attachement que l'on porte à une langue peut mener au séparatisme. Car une langue, ne l'oublions jamais, ne sert pas seulement à communiquer de manière utilitaire, à dire "passe-moi le sel" ou "je rentrerai à 19 heures". Une langue permet aussi à un groupe de se définir comme un groupe, et ce groupe est généralement prêt à se mobiliser s'il sent son identité menacée, au besoin en réclamant son indépendance. C'est le cas, à tort ou à raison, de la Catalogne espagnole (ou "sud", selon les points de vue).
Cela est vrai, mais - c'est là qu'intervient le mais - je vais maintenant poser deux questions à mes interlocuteurs, en commençant par celle-ci : existe-t-il un risque de séparatisme en Suisse ? L'interrogation paraîtra peut-être saugrenue ; elle n'en est pas moins pertinente car la réponse, sauf si quelque chose m'a échappé dans l'actualité récente, est non. Or ce pays ne reconnaît pas moins de quatre langues nationales : l'allemand, le français, l'italien et le romanche.
Supposons maintenant que demain, la Confédération helvétique décide qu'à Genève, l'allemand devienne la langue obligatoire à l'école, à l'université, dans les entreprises, dans la justice, dans l'administration. J'en prends le pari : il y aurait sous peu un fort mouvement de protestation et peut-être, à terme, un mouvement séparatiste sur les bords du lac Léman.
Ce qui m'amène à ma deuxième question : qui faudrait-il alors blâmer ? Les francophones désireux de garder leur culture ? Ou le gouvernement qui, tout à coup, se serait lancé dans une entreprise d'uniformisation linguistique ? Poser la question, c'est y répondre : c'est évidemment le pouvoir central qui serait en cause. J'en déduis qu'il est parfaitement possible de combiner unité nationale et respect des langues minoritaires à condition, précisément, de respecter celles-ci.
Bon, vous m'avez évidemment vu venir avec mes gros sabots, mais je poursuis : ce raisonnement vaut bien sûr pour la France. Avec le français, le breton, le basque, l'alsacien, le flamand, l'arpitan, l'auvergnat, le picard, le normand, le corse, les créoles, les langues autochtones de l'outre-mer et toutes les autres, notre pays dispose d'une richesse linguistique remarquable. Or, depuis des siècles, la France s'emploie à faire disparaître cet incroyable patrimoine, au nom de l'unité nationale. Une politique qui, c'est inévitable, entraîne des revendications identitaires en Corse, au Pays basque et ailleurs.
C'est ici que je souhaiterais vous faire part des réflexions d'un militant occitaniste peu connu nationalement, Félix Castan, qui a démontré la pauvreté de ce raisonnement, sans parler de son caractère néfaste. Que disait-il ? Ceci : défendre les langues dites régionales, ce n'est pas s'opposer à la France, c'est l'enrichir. "Ce ne sont pas seulement les minorités qu'il faut sauver, c'est la France qu'il faut guérir, écrivait-il dans un document intitulé Manifeste occitan. La guérir d'un délire de pureté linguistique et culturelle (...) et l'arracher à son repliement hyper-identariste".
Sa position est d'autant plus intéressante que cet homme implanté à Montauban s'est opposé à un autre courant de l'occitanisme qui, dénonçant une forme de "colonialisme intérieur", souhaitait l'avènement d'une "nation occitane", un peu sur le modèle catalan. Castan, lui, était attaché à l'unité nationale, mais à condition que la France reste fidèle à ses meilleurs principes. Ce qui n'est pas le cas lorsque la République confond égalité et uniformité.
Précisons. Que le français soit notre langue commune ne posait aucun problème à Felix Castan. Il estimait simplement que cette option n'autorisait personne à anéantir les autres langues. Aussi plaidait-il pour une autre voie, : celle d'une France politiquement une, mais culturellement plurielle. La seule, au fond, qui soit conforme aux valeurs d'une nation qui s'est donné pour ambition d'être le pays des droits de l'homme.
CERTIFICAT D'ÉTUDE
certificat d etude 19301161.pdf
Document Adobe Acrobat 1.8 MB

CITATION / CITACION

 

"L'éducation est l'arme la plus puissante pour changer le monde"

"L'educacion es l'arma mai poderosa per cambiar lo monde"

 

Nelson MANDELA (1918-2013)

EN 2020
En 2020 (3).pps
Présentation Microsoft Power Point 973.5 KB

La course, un conte adapté et dit par Daniel Chavaroche

LA CORSA
La corsa.mp3
Fichier Audio MP3 4.1 MB
MOMENTS SAGESSE
Moments_sagesse3.pps
Présentation Microsoft Power Point 5.1 MB

La légende du Pont Valentré de Cahors par Laetitia Meaux

LO PONT DE VALANDRE E LO DRAC
Lo pont de Valandre e lo drac.mp3
Fichier Audio MP3 8.0 MB
ACREDITE
Acredite(1).mp4
Fichier Audio/Vidéo MP4 7.0 MB

CONVERSA AMB CORONAVIRUS

 

Qui ses tu maudit virus

 

Per als òmes t’atacar

 

Veses pas que sèm perduts

 

Trantalha nòstra societat.

 

Òmes fièrs vos vau pas plànher

 

Aicí, tombat del cèl, pel plaser

 

Sèi pas vengut podetz vos mainar

 

Non, per la natura sèi missionat.

 

A causa de tu, medecins, infirmièrs

 

Ajuda sonhants mai brancardièrs,

 

Tots completament arreduts

 

Per salvar, s’afanan, caputs.

 

Que voletz que quò me faga

 

Conilhs, anhèls, ausèls e vacas

 

Avetz pas jamai paur de tuar

 

E mai la salvatgina de minjar.

 

Tots los comercis afalenats

 

Pòdon pus ara fonccionar

 

Los transpòrts son arrestats

 

Lo caumatge va aumentar

 

Anatz tròp dins l’inconegut

 

Setz a viure tròp d’inegalitats

 

Benlèu lo moment es vengut

 

De cambiar vòstra societat

 

Mas, aquela malautia marrida

 

Enquera, lo mond paure tòca.

 

De gents en reanimacion

 

Se desalenan e morisson.

E vos quant, amb vòstres poisons

 

Sens jamai vos pausar de questions

 

Insectes e plantas avetz eliminats,

 

E, sens vergonha, la plaça ocupat ?

 

Amb la pensada e la sciencia

 

E mai, amb fòrça consciencia

 

Podèm la natura senhorizar

 

Sens per aitant la martirizar

 

A digun aparten aqueste mond

 

La terra, de Univers, es un don

 

Podetz pus degalhar la planèta

 

E, deu i aver sa plaça, tota vita

 

Passi pas pena, zo sabi

 

Contra nòstres ennemis

 

Pro d’armas avèm

 

De segur te tuarem.

 

Vòstras activitats

 

Recaufan lo climat

 

Sens de vòstra part

 

Granda reactivitat

 

Probable vos caldrà

 

Un jorn, la terra quitar.

 

Cossí amb lo virus ai pogut parlar

 

Probable setz bien a vos demandar ?

 

Paure confinhat, dins la pèl

 

D’un òme escapat del raumèl,

 

Simplament volguèri me botar

 

E conversa amb virus imaginar

 

Mai, aital, nòstra lenga far parlar.

 

Jan-Loís Orazio

MOTS CROISÉS
Mots crosats.pdf
Document Adobe Acrobat 75.1 KB

Le confinement vu par des calandrons de Montpellier et Nîmes

PAROLES DE CALANDRONS
Paraulas de calandrons.mp3
Fichier Audio MP3 6.0 MB

SOLUTION DU TEXTE SUR LES DÉPARTEMENTS

 

 

J'étais assis au bar en train de boire un CALVADOS tandis que je regardais un clochard faire la MANCHE. Une dame vint s'asseoir à côté de moi ; elle portait un manteau de LOIR et j'en fus impressionné car je sais que le LOIR ET CHER. Nous engageâmes la conversation, et ce qui me charma chez elle furent SAVOIE et ses yeux DOUBS. Au bout de quelques minutes, elle me demanda de monter chez elle. Il fallut donc que je VIENNE et j'acceptai sans crier GARD. Elle ne perdit pas le NORD. Nous entrâmes dans sa chambre, et à peine arrivés, elle se déshabilla. Ses seins étaient magnifiques, elle les AVEYRON !!! En fait, cette fille était vraiment GIRONDE et l'on s'amusa jusqu'à L'AUBE. L'exercice ça CREUSE, aussi, au petit matin, je lui proposai du jambon, du saucisson et du CANTAL. Elle fut si contente de ce petit déjeuner, qu'elle m'appela son HÉRAULT et me demanda une SOMME que je refusai de payer, trouvant que c'était trop CHER. Elle me fit alors une terrible SEINE et je vis dans ses yeux une terrible AISNE. À cet instant, j'aurais eu bien besoin d'un ALLIER car elle me lança son sac au visage et me donna un coup de pied dans le BAS RHIN. Tout finit par s'arranger, mais avec des histoires pareilles, elle JURA qu’on ne l'y prendrait plus.

COUNTOURROLE DIS ATESTACIOUN

 

Petourlet, l’einat de la grosso Tubèto, l’an pas farcit amé de cervello pecaire. Basto, l’autre dilun, lou vaqui à Sant-Andiòu, au crousamen de la Mounedo e de la Naciounalo 7, sus sa moubileto e sènso soun atestacioun de sourtido dóu counfinamen. Arribon lis gendarmo.

 

« E mounte demouras ?

 

- Demore emé moun fraire Jaque, Moussu lou Gendarmo.

 

- E voste fraire Jaque ounte demoro ?

 

- Emé iéu, Moussu lou Gendarmo.

 

- Grand couquin de goi !!!.... E mounte demouras tóuti dous ?

 

-Tóuti dous ensèn, Moussu lou Gendarmo. Acò’s acò. Demouran ensèn. »

 

Aquèlo istòri s’acabè amé 135 € !

LES BORDS DE LA DORDOGNE À MONTVALENT

UN DOSSIER TRÈS INTÉRESSANT SUR LE VIN

PUBLICITÉ VIN
Publicité Vin.mp4
Fichier Audio/Vidéo MP4 4.2 MB
OIGNONS
OIGNONS 1.pps
Présentation Microsoft Power Point 2.9 MB

AL FIAL DEL CONFINAMENT…

 

Lo debanament del confinament mena a se pausar questions d’un jorn l’autre, unas seriosas e d’autras un pauc mens (mas, de qué volètz ?, cal plan ocupar lo temps) :

- Sòuses : Los poders te parlan sovent de sarrar la cinta, trapan totjorn una talha o una taxa de te faire pagar e d’un còp anóncian miliards de dollars, d’euròs per unes plans de relança. Ont èra amagada tota aquela moneda ?

- Contradiccion : Cossí demandar a l’encòp al monde de demorar tancats a l’ostal e de se portar volontaris per anar amassar majofas e cerièras ?

- En preson : Unas masquetas pels gardians e pas brica pels presonièrs. Logic o discriminacion ?

- Sistèma metric : En França, nos demandan de respectar una distància d’un mètre entre las personas. En Anglatèrra, sabètz se demandan a las gens de respectar la distància d’un yard ? Es qué i a viruses francofònes e viruses anglofònes ?

- Arbitres : Al rugbí, los arbitres remandavan las equipas fautivas a dètz mètres. Ara, se deuràn contentar de las faire recuolar d’un sol mètre ?

- Petanca : Es que las bòlas se deuràn arrestar imperativament a un mètre del let jos pena d’exclusion e de confinament immediat ? Los tiraires al caumatge (parcial o total) ?

- Pèrdre lo compte : Anam cap a una olimpiada de cinc ans e una autra de solament 3 ans : aquò va venir complicat de comptar quatre per quatre !

- Vista una vidèo del contaire Olivièr de Robèrt explicar que lo confinament pausa gaire de problèmas en Arièja : pas de vesin ; las escòlas tampadas dempuèi un brave moment ; los comèrcis de proximitat tanben als abonats absents…

- Ora : Amb lo passatge a l’ora d’estiu, avèm ganhada una oreta sus la durada del confinament. S’èrem passats a l’ora del solelh, son doas oras qu’auriam ganhadas !

- Question : Cossí preveire l’imprevisible ?

- Armas : De qué pensar del comportament dels Americans que corrisson crompar armas quand se l’i anóncia lo confinament e dels armurièrs que demandan d’èsser classats coma vendeires de primièra necessitat. Lo President jura sus la Biblia dels 10 comandaments : Tuaràs pas !

- Plasers auditius : Ausit monde contents d’escotar lo cant dels ausèls e lo bruch del vent dins las fuèlhas o de las gotas de pluèja sul teulat.

- Problèma auditiu : Ausit monde perduts de pas mai ausir lo rambalh costumièr de las veituras per carrièra, en manca total de bruch...

- Un elefant engana de primièra : Vist un coble qu’a un ostal al pè de l’aeropòrt d’Orly, espantats de se poder parlar dins l’òrt!

- Lo retorn de l’An-01 ? : Sòmi pòst-68 de retorn a la natura, de la lectura de la Gueule Ouverte, de l’espelida de las preocupacions ecologistas. E una cançon de Claudi Martí: « L'an 01 es arribat, / Nos cal tornar recomençar / Lo vièlh solelh es amagat, / Mòrta la terra, mòrta la mar. / E siam montats dins la montanha / Avèm las baumas per ostal / Un jorn inventarem l'araire. / Ara siam lops, ara caçam. / Cal pas mancar... lo novèl monde ! » Se tot èra a tornar començar?

 

Confiturat Roch 

À LA RENCONTRE DE RENÉE BAGELET

LA DERNIÈRE BOUVIÈRE DU PAYS

DERNIERS OUVRAGES DE MIQUÈU BARIS

 

Miquèu Baris est landais, conteur, professeur de gascon, poète, grand militant depuis plus de 50 ans de la langue et de la culture occitanes. Il a aussi quelques "talents" de sorcier, de rebouteux ou encore de jeteur de sorts...

 

Découvrez ses derniers ouvrages compilant ses chroniques sur les fameuses "potingas de casa". Ces remèdes de la maison sont à la portée de tout un chacun.  Intéressants, instructifs et en plus en bilingues français-occitan gascon. Pour avoir accès aux livres, ouvrir les fichiers PDF ci-dessous. Bona lectura !

LAS POTINGAS DEU POSOÈR DE GASCONHA (TÒME 1)
Las-potingas-deu-posoèr-de-Gasconha-1.pd
Document Adobe Acrobat 4.0 MB
LAS POTINGAS DEU POSOÈR DE GASCONHA (TÒME 2)
Las-potingas-deu-posoèr-de-Gasconha-2.pd
Document Adobe Acrobat 2.1 MB
SOLUTION MOTS CROISÉS
Solucion mots crosats.pdf
Document Adobe Acrobat 77.4 KB

CONTE D'ALBERTE FORESTIER : la Vieille et le Vieux

Ciutadin Confinit Confinat per Claudi Alranq

 

 

Se sona Confinit Confinat

es lo nom que la vida li a donat

mai que l'aguèsse pas cercat

la pòrta, la pòrta

la masqueta que pendola a son nas

Confinit Confinat es que l'as cercat

d'èstre al revèrs de çò qu'as aimat ?

 

Als 4 punts del mond

aimava viatjar

ara vira redond

coma un ploc dins son jaç.

 

Aimava potonar

e brassar los afars

ara es entrepachat

per lo gestum d'Estat.

 

Aimava onorar

la rentabilitat

lo trabalh a tampat

qual ganha de rès ganhar ?

 

Se sona Confinit Confinat

es lo nom que la vida li a donat

mai que l'aguèsse pas cercat

la pòrta, la pòrta

la masqueta que pendola a son nas

Confinit Confinat es que l'as cercat

d'èstre al revèrs de çò qu'as aimat ?

 

Aimava la grand'vila

se risiá dels pecanòts

ara vei que la vida

compta mai que l'autò.

 

Aviá un borsicòt

a la caissa d'estalvi

la banca fai fiascò

onte passa l'estalvi ?

 

Se teniá una mòstra

a cadun dels ponhets

mas l'agulha li mòstra

que lo temps se clavèt.

Se sona Confinit Confinat

es lo nom que la vida li a donat

mai que l'aguèsse pas cercat

la pòrta, la pòrta

la masqueta que pendola a son nas

Confinit Confinat es que l'as cercat

d'èstre al revèrs de çò qu'as aimat ?

 

Aimava tant la França

que li parlava inglés

ara per far pitança

se mascarà chinés ?

 

Aimava pas votar

o votar con-que-vira

mal o ben se cal far

al destin qu'òm aspira.

 

Se regala das stars

dels espets et d'espòrts

e ben n'a de comptar

que dessús sos recòrds.

 

Se sona Confinit Confinat

es lo nom que la vida li a donat

mai que l'aguèsse pas cercat

la pòrta, la pòrta

la masqueta que pendola a son nas

Confinit Confinat es que l'as cercat

d'èstre al revèrs de çò qu'as aimat ?

 

Trapava natural

lo climat destrachit

E del virus dirà

qu'es Dieu que l'a porgit ?

 

Aimava visitar

sos parents retirats

e pasmens posquèt pas

lor dire adieu-siatz.

 

E sos enfants deman

quana vida auràn

la que mena enluòc

o la del país d'òc ?

 

Ieu tanben soi Confinit Confinat

es lo nom que la vida m'a donat

mai que l'aguèsse pas cercat

la pòrti, la pòrti

la masqueta que pendola a mon nas

Confinit Confinat es que trobador

 trobaràs un autre biais d'aimar ?

PROUESSE DU PHOTOGRAPHE
Prouesse_du_photographe-1.pps
Présentation Microsoft Power Point 3.3 MB
CORPS PEINTS ADMIRABLES
corps peints admirables.mp4
Fichier Audio/Vidéo MP4 4.6 MB
DÉCONFINEMENT PAR MICHEL ROUGIÉ
Déconfinement par Michel Rougié.wav
Fichier Audio Wave 28.8 MB